Text/Bio

 
Démarche / Statement
Mes dessins racontent une histoire imaginaire du corps, l’histoire de son « être au monde», de son mouvement de la naissance à la mort. A l’aide de symboles-clés (palmier fermé, montagne-tombe) le corps est montré dans une vision de la nature circulaire, à la fois comme contenant, lieu de passage de différents flux de vie (nutrition, gestation, sexualité, parole), mais aussi comme contenu, lui-même faisant partie du grand flux de la nature, de la naissance à la mort.
Dans ce schéma, la vie est montrée comme le mouvement de différents flux qui circulent d’un individu à un autre, d’un individu à un lieu, le corps devenant lui-même un « lieu » comme un autre.
L’image de la «montagne bleue» vient d’une vision hugolienne du mont blanc comme tombeau de l’humanité dans la veine naturaliste de l’imaginaire de la montagne: creuser le mont blanc et le remplir des dépouilles de l’humanité entière.
Dans mes dessins, cette montagne-urne devient le réceptacle d’un mouvement circulaire de vie et de mort. Elle est le lieu de passage de la mort à la résurrection, ou de la mort à la vie. Elle est le creuset ou se forment et se déforment les corps. 
Ce que je veux montrer c’est ce moment de transformation qu’est la mort ou l’homme et la terre ne font qu’un, où l’homme devient la montagne.
L’image de la montagne est ce lieu impossible qui représente à la fois le corps de l’homme (car il donne naissance) et le monde extérieur. Cette indistinction dans la philosophie grecque est le Chaos. Dans la série « montagne-plots», le flux, la vie sort d’une forme circulaire qui représente le chaos primitif.


My drawings tell an imaginary story of the body, a story of his being and its movement from his birth to his death. By means of symbols-keys (closed palm tree, mountain-grave) the body is shown in a circular vision of nature, both as a container and a contend: like a packaging, it is the stopping-off place of various flows of life (nutrition, gestation, sexuality), and contend at the same time, being part of the big flow of nature, from birth to death. This vision of nature show life and death as the circulation of various flows between individuals and the world they live in. The image of the ” blue mountain ” comes from a Victor Hugo’s romantic vision of the Mont Blanc: dug, the mountain could contain all the human corpse and would make a collective grave for mankind. In my drawings, this mountain-urn becomes the receptacle of a circular movement of life and death. It is the meeting point of life and death and the melting pot where the bodies form and deform itself.

What I want to show is this moment of the process when man and earth make only one, when the man becomes the mountain. The image of the mountain is this impossible place which represents at the same time human body and the outside world. This indistinction in the Greek philosophy is the Chaos. In the series “mountain-contacts”, the flow of life goes out of a circular shape which represents the primitive chaos.

resume

Cécile Carrière est née à Narbonne en 1983. En 2001 elle quitte le sud de la France pour étudier la philosophie à Paris où elle obtient en 2006 un Master à l’université de la Sorbonne. Nourrie d’histoire de l’art, de sociologie et de psychanalyse, c’est lors de ses années d’études qu’elle approfondit sa pratique artistique, autodidacte, du dessin. Ses premières oeuvres seront exposées au Canada, aux Etats-Unis et en Espagne, puis en France à la Halle Saint Pierre avec l’exposition “Eloge du dessin”. En 2008, elle publie Inner World, un recueil de dessins avec des poèmes de Trévor Cunnington. Parallèlement elle se forme pendant plusieurs années à la technique de gravure (Atelier des Beaux Arts de Paris, Adac, atelier Raúl Velasco). La gravure en taille douce (eau-forte, aquatinte, burin) devient progressivement sa technique de prédilection. Elle fait partie des membres permanents de l’atelier de gravure L’atelier au Lilas, fondé par Raúl Velasco. Elle developpe actuellement son travail dans le cadre de résidences d’artiste, dernièrement au Costa Rica, à la Pyscyna, et dans les Yvelines, dans le cadre de la résidence “le dessin contemporain dans tous ses états”.

CV: Cécile Carrière

Contact: cecile.carriere@gmail.com

Cecile Carrière was born in the South of France in 1983. Graduated of the Sorbonne University in 2006, she has studied philosophy, sociology and aesthetic. She Holds a Master degree of philosophy. She is a self-taught artist obsessed by pen and ink drawing and developping her knowledge in printmaking. She began to show her work through community arts projects in Paris. Since then she has exhibited her work in Canada, USA, Spain and France. Resume